Famille de Carbalanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Famille de Carbalanche

Message par Bernard de Carbalanche le Ven 23 Juin - 14:13


Blasonnement : d'argent au trois têtes de corbeau de sable

Couronne : marquis
Support : Sauvages
Cri de guerre : A moi Carbalanche !

Devise : Dea Meisque (Les Dieux et les miens)

Ancienneté : noblesse d'extraction chevaleresque (1254)
Origine : Francovie ; Véran

Allégeance :

  • Royaume de Francovie
  • Empire d'Orion
  • République de Véran


Alliances : Chabot ; Wulfran ; Pont-Callec ; Remungol ; Blanche

Titre : comte de Carbalanche
Fiefs tenus : seigneurie de Carbalanche
Fonctions tenues : chef d'état (1) ; capitaines de vaisseaux (3) ; officiers de marine (plusieurs) ; magistrats (2)

Chef actuel : Bernard, comte de Carbalanche (propriétaire-exploitant, cadre supérieur du secteur bancaire francovar à la retraite, chef de bataillon du cadre de réserve, chef du corps des sapeurs-pompiers, membre du conseil de l'île)

Membres :

  • Claude Banche, veuve d'André de Carbalanche, comtesse douairière de Carbalanche, présidente du conseil d'administration de l'hôpital de Véran, présidente des Jeux Floraux,
  • Sylvie de Chabot, épouse de Bernard Carbalanche, comtesse de Carbalanche, médecin généraliste à Véran, Vice-présidente du conseil d'administration de l'hôpital de Véran, présidente de l'association de gestion de l'école Sainte-Madeleine
  • Olivier de Carbalanche, vicomte de Carbalanche, fils de Sylvie et Bernard, avocat au barreau de Micropolia (Francovie), marié à Anne d'Arbousier de Maisonneuve (citoyenne francovare), docteur en Biologie, chargée de recherche à l'Institut Flémingue (Francovie)
  • Amélie de Carbalanche, petite-fille, fille et sœur des précédants, diplômée de l'Université de Kaora, éditorialiste, journaliste à L'Indépendant, célibataire



Histoire

La Famille de Carbalanche est, avec les Chabot et les Pont-Callec, l'une des trois familles seigneuriales de l'île. Issue du chevalier francovar Thibault de Carbalanche, compagnon de Pierre de Chabot, colonisateur de l'île au XIIIe siècle au nom du Roi Othon VII de Francovie, l'histoire de la famille de Carbalanche est intimement lié à celle de l'île, suivant ses allégeances et ses soubresauts. S'illustrant dans la marine et le service de l'Etat, la famille de Carbalanche donna à l'île de nombreux officiers de marine, magistrats et armateurs. La personnalité de la famille est sans nul doute Olivier de Carbalanche, héros de l'indépendance, premier chef d'état de la République de Véran en 1905. Elle est encore représentée au Conseil de l'île.


Illustration


Le chevalier François de Carbalanche, capitaine de vaisseau de la Marine impériale orionnaise

François de Carbalanche (1621-1668), chevalier, seigneur de Carbalanche, capitaine de vaisseau né au manoir de Carbalanche, mort au large des îles de Gallice, sur le navire Le Centaure. François de Carbalanche est le fils d'Olivier de Carbalanche, chevalier, seigneur de Carbalanche, capitaine des milices de garde-côtes, juge au présidial de l'île. Destiné aux métiers des armes, le chevalier de Carbalanche, officier de la marine impériale orionnaise, corsaire à ses heures, s'est illustré dans différents combats navals du XVIIe siècle, en particulier dans la Baie de Zantavia contre les pirates pryans ou encore au large d'Yrusalem contre les Turcoses. Il fit la fortune de sa famille. Commanditaire du château de Carbalanche en 1655, son fils, Charles-César en poursuivit l'édification.



Henry de Carbalanche, comte de Carbalanche, capitaine de vaisseau de la Marine impériale orionnaise

Henry de Carbalanche (1730-1782), comte de Carbalanche, capitaine de vaisseau né au château de Carbalanche, tacticien naval du XVIIIe siècle, périt des suites de ses blessures lors d'un combat naval contre les Turcoses. Physiocrate et agronome, il développa l'agriculture sur ses terres, on lui doit ainsi l'introduction du mouton mérinos dans l'île.




Théodore de Carbalanche, comte de Carbalanche, capitaine de vaisseau de la Marine impériale orionnaise

Théodore de Carbalanche (1784-1862), comte de Carbalanche, officier de marine et géographe. On lui doit la cartographie précise de l'archipel des détroits. En 1833, il parvient à sauver l'équipage de son navire La Superbe pris dans une tempête au large de la Gallice.



Olivier de Carbalanche, comte de Carbalanche, 1er chef d'état de la République de Véran

Olivier de Carbalanche (1882-1975), comte de Carbalanche, homme politique véranais, héros de l'indépendance de l'île, 1er chef d'état de la République de Véran. Professeur de mathématiques au lycée qui porte aujourd'hui son nom, Olivier de Carbalanche, alors âgé de vingt-trois ans et président du conseil de l'île, proclame son indépendance et prend la tête de l'insurrection armée qui chasse les troupes orionnaises. La population l'élit à trois reprises chef d'état de la jeune république. Zorthodoxe fervent, il a reçu du Patriarche Clemenz V, les insignes de chevalier de l'ordre de Zaint-Bezoar.



Alfred de Carbalanche, comte de Carbalanche, commandant de Marine marchande

Alfred de Carbalanche (1905-1979), comte de Carbalanche, commandant de Marine marchande et entrepreneur, fils du précédant. Après une carrière dans la Marine marchande, il mena une carrière d'entrepreneur, reprit et développa la conserverie héritée de son beau-père, Charles Bethuys, propriété de son épouse, avant de fonder la société des pêches. Volontiers mécène, il fonda le musée de l'île, en lui léguant de nombreux objets de marine ayant appartenu à sa famille, et notamment au navire Le Centaure, navire corsaire de l'île commandé par son ancêtre le chevalier de Carbalanche au XVIIe siècle. On lui doit le réaménagement du parc du château de Carbalanche avec des arbres et des essences rapportés de ses voyages.



André de Carbalanche, comte de Carbalanche, docteur en médecine vétérinaire

André de Carbalanche (1930-2012), comte de Carbalanche, vétérinaire de l'île, érudit local, fils du précédant. Diplômé de l'école vétérinaire de Micropolia, André de Carbalanche a exercé dans l'île de ses ancêtres sa carrière durant avant de prendre sa retraite en 1995. On le connaît pour ses travaux d'historien de l'île dont ses ancêtres furent parmi les fondateurs. Il a laissé des mémoires racontant, non seulement son enfance, mais aussi les grandes mutations de son siècle comme le passage à la mécanisation agricole ou encore l'ouverture de l'île au tourisme. Peintre à ses heures, on lui reconnaît quelques belles esquisses, parmi lesquelles des planches ornithologiques d'une rare précision. Soutien des œuvres d'éducation populaire, on lui doit la fondation du club de football de l'île dont il fut de nombreuses années durant le président. Il était aussi jusqu'à sa mort administrateur de la société de pêche dont il était un des principaux actionnaires.


Résidences


Château de Carbalanche, Carbalanche, île de Véran

Le château de Carbalanche fut commandité au XVIIe siècle par François de Carbalanche, chevalier, seigneur de Carbalanche, capitaine de la marine impériale orionnaise. Edifié sur les vestiges de l'ancien manoir féodal, les travaux du château furent poursuivit par le fils de ce dernier, Charles-César, armateur, président du présidial de Véran puis procureur-syndic de l'île. Il reçut de l'Empereur d'Orion, qui érigea son domaine en châtellenie, le privilège d'entourer son château de fossés, privilège dont jusqu'alors seul les marquis de Pont-Callec jouissait sur l'île.


La Maison douairière, Carbalanche, île de Véran

La Maison douairière se dresse à l'entrée du bourg de Carbalanche, en limite du parc du château. Cadeau du mariage d'Alfred et Zoé de Carbalanche, née Bethuys, elle fut édifiée en 1929 sur la commande de l'entrepreneur Charles Bethuys, père de la mariée sur une parcelle offerte par le comte Olivier. Maison du vicomte et de la vicomtesse de Carbalanche (titre porté par l'héritier du chef de famille et son épouse) jusqu'en 1975, le comte André et ses frères et sœurs y naquirent. La comtesse Zoé y passa son veuvage de 1979 à sa mort en 1992. C'est ainsi que les habitants du village lui donnèrent sa dénomination actuelle. Elle est aujourd'hui la résidence de l'actuelle comtesse douairière Claude de Carbalanche (1938- ), fille de Léon Banche et de Maximilienne Marcq, épouse du comte André, elle fut, jusqu'à sa retraite, institutrice à Carbalanche, actuelle présidente de l'hôpital de Véran et des Jeux Floraux, mieux connue pour être la seule femme pilote de l'histoire véranaise et la première véranaise à obtenir son permis de conduire, c'était en 1983 ! Elle y cultive sa passion des fleurs et du jardin.



La Sénéchaussée, bourg de Carbalanche, Carbalanche île de Véran

La Sénéchaussée est située au cœur du bourg de Carbalanche. Elle fut, du XVIe siècle jusqu'au XVIIIe siècle, le siège de la sénéchaussée de la seigneurie puis châtellenie de Carbalanche, c'est à dire le lieu où le représentant du seigneur de Carbalanche administrait, au nom de ce dernier, la justice et d'autres droits seigneuriaux dans la petite communauté villageoise. C'est certainement pourquoi on retrouve sur la propriété la trace du four et du moulin banal. Maigre logis à sa création, la maison fut remanié au XVIIe siècle et adjoint de sa tour, lorsque la terre devint châtellenie. Elle conserva son rôle clé après la fin du système féodal puisqu'elle fut la résidence de fonction de l'intendant du domaine de Carbalanche, cela jusqu'en 1942, date de l'incendie qui le ravagea. La Sénéchaussée est aujourd'hui la propriété du vicomte Alfred de Carbalanche (1933- ), fils cadet du comte Alfred (1905-1979), fondateur et actionnaire majoritaire des chantiers navals de l'île dont il fut, durant de longues années, le président-directeur général.
avatar
Bernard de Carbalanche

Messages : 23
Date d'inscription : 23/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum