Inspection de l'armée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inspection de l'armée

Message par Colonel François Roblin le Mer 28 Juin - 11:30

Alors que la fête nationale approchait, le colonel Roblin, commandement suprême des forces de défense vérannaises, avait pris la décision d'inspecter l'armée nationale. Aujourd'hui, il s'attelait à examiner l'infanterie.
Aussi, en ce matin du 28 juin, les quinze soldats d'infanterie rangés par le capitaine Froissard se tenait au garde-à-vous dans la cour du fort. Le colonel descendit lentement de son bureau, s'avança dans la cour et inspecta minutieusement chacun des soldats. Il ne laissait absolument rien au hasard, reprenant un soldat aux chaussures mal-cirées, stigmatisant un autre homme qui n'avait pas assez nettoyé son arme, et se laissant aller à un commentaire peu avenant sur le physique trop peu athlétique à son goût d'un caporal. L'ensemble de la troupe en fut quitte pour des entraînements supplémentaires, le colonel n'aimant pas le manque de rigueur.
On visita ensuite les magasins de l'armée. Le Colonel prit et soupesa chacune de la cinquantaine d'armes que possédait l'armée de terre. Armes de poing, fusils d'assaut, mitraillettes légères et lourdes, fusils à lunettes, lance-roquettes. Il visita enfin les stocks de munition qu'il trouva satisfaisant et s'arrêta dans les garages de l'armée pour contrôler jusqu'aux niveaux d'huile les deux camions et les quatre jeeps de l'armée. En fin de journée, il visita le bureau du capitaine Froissard, mais ne s'y attarda guère, tout était en ordre. Enfin, on acheva les contrôles par l'inspection de la pièce anti-aérienne qui défendait le fort.

Au soir, François avait achevé son travail. Sa petite armée était bien commandée, bien entraînée, et tout à fait disciplinées. Il avait ennuyé ses hommes toute la journée avec des chicanes mais c'était pour les maintenir sous pression. Il était fier de l'outil militaire de l'île.

Il quitta le fort au soir et les terriens poussèrent un soupir de soulagement. Les gardes-côtes retinrent leur souffle, demain ce serait leur tour.
avatar
Colonel François Roblin

Messages : 9
Date d'inscription : 27/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection de l'armée

Message par Colonel François Roblin le Sam 1 Juil - 17:31

Le lendemain, ce fut le tour des garde-côtes vérannais. L'inspection fut plus longue et plus minutieuse. Les GCV était le corps le plus important et le plus soigné de l'armée. Le colonel commença d'abord par la visite des locaux, des magasins et du dépôt de carburant, situés à Véran, dans la rade "militaire" du port. Roblin, qui n'avait guère le pied marin monta ensuite sur le NRV Chabot. Il inspecta les marins, décora le capitaine, et demanda un tour complet de l'île. On fit feu avec le canon afin de s'assurer de sa bonne marche. Le Colonel avait alors déjà l'estomac bien retourné. Il fit de même avec le deuxième vaisseau des garde-côtes: le NRV Carbalanche. François put constater la propreté impeccable des petites toilettes du petit navire lorsque son estomac protesta vigoureusement contre la houle marine. Il mit pied à terre prestement, et les idées désormais claires, il put s'enorgueillir de l'excellent état des navires et de la bonne discipline de leurs équipages.

Dans la soirée, le colonel fit une visite expresse à l'aérodrome. La visite fut complète, même s'il s'attarda sur l'hélicoptère flambant neuf qui avait couté un bras à la République. Quel plaisir de voir l'île de haut !
En revenant à terre, le colonel avait un large sourire. Ses forces armées étaient prêtes, et elles auraient une fière allure demain au défilé !
avatar
Colonel François Roblin

Messages : 9
Date d'inscription : 27/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum