En rade de Véran

Aller en bas

En rade de Véran

Message par Bernard de Carbalanche le Ven 11 Mai - 21:30

L'actualité avait mis Véran au devant de la scène internationale. L'opiniâtreté de la petite république à défendre le droit des nations souveraines avait surpris tous ses partenaires. Bernard n'était pas peu fier de son fils qui assumait brillament ses fonctions d'ambassadeur à l'ONA. Bernard assumait la fonction prestigieuse mais peu rémunératrice (1045 livres véranaises) de Sénéchal de l'île. L'internationalisation de l'île s'était accompagnée de tâches coûteuses en temps et en énergie pour le couple exécutif. Il fallait suivre les relations internationales, le projet d'université des détroits, en plus de la gestion des affaires courantes : la réfection des routes, la sécurité du quotidien, le suivi du budget, la gestion des ressources humaines, le plan local d'urbanisme, sans compter la préparation de la saison estivale. En marge de cela Bernard accordait à la gestion de ces domaines une journée par semaine et continuer d'assurer 24/24, deux semaines par mois, son service d'officier de garde en sa qualité de chef du centre de secours. Lorsqu'il ne travaillait pas pour la collectivité ou "pour le bien du service" comme il aimait à le dire, il se retirait dans les anciens communs du château de Carbalanche. Cela avait duré six mois. Là, il avait retapé le navire de son enfance, celui commandité par son grand-père en 1935, Le Pen Duick, en patois véranais "La Tête noire" en référence aux têtes de corbeaux présentes sur les armes des Carbalanche depuis le XIIIe siècle. Il l'avait mis à l'eau le mois dernier, à l'issue d'un consciencieux travail. Désormais il se réfugiait dès qu'il le pouvait au port de Véran, où était amarré le fier skipper. Il y avait toujours une bricole à réparer, un coût de pinceau à passer, une drisse à remplacer. Aujourd'hui par un temps radieux, il fit une sortie en rade de Véran afin de se préparer à l'épreuve de la course Décan à laquelle il participerait, avec la bénédiction du Yacht club de l'île, dont il était le président, sous sa propre bannière : d'argent au trois tête de corbeaux de sable.
avatar
Bernard de Carbalanche
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 23/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum