Conseil de famille chez les Pont-Callec

Aller en bas

Conseil de famille chez les Pont-Callec Empty Conseil de famille chez les Pont-Callec

Message par Agathe de Pont-Callec le Mar 30 Avr - 21:48

Quelques temps s'étaient écoulés depuis la tragique disparition de son époux et Agathe de Pont-Callec commençait à relever la tête. Il fallait désormais se concentrer sur ses responsabilités : sa famille, ses enfants et ses responsabilités de notables.

Alors que ses enfants s'installaient à ses côtés, elle songea aux résolutions qu'elle avait prises. Elle continuerait à porter le deuil de son mari pendant deux ans comme les bienséances l'exigeraient, mais en dépit de cela, elle se présenterait à la chefferie de la République dans un peu moins d'un an. Elle ressentait le besoin de s'investir à nouveau en politique, de noyer un chagrin qui ne la quitterait jamais totalement dans un travail acharné et voué au bien commun. Et puis, ce seait l'occasion de poursuivre l'oeuvre de Jonas, leur oeuvre, tant ils avaient eu l'impression de former une même communauté d'âmes.

Elle l'annonça à ses enfants.

Victoire aborda sa moue habituelle, celle d'une adolescente. Elle ne signifiait pas une réprobation, un assentiment pudique sans toute. Agathe fût frappée par la beautée de sa fille. Fort modestement, la mère se refusa à penser que cela tenait d'elle. En fait, Victoire, née à Talamanca, ressemblait à ces belles jeunes filles des tableaux de la famille de Pont-Callec.

En plus d'être belle, sa fille était vive et brillante. Certes, elle passait par une phase adolescente un peu compliquée qui la rendait un peu maussade, mais cela passerait. Bientôt, elle l'enverrait dans une bonne faculté zollernoise ou édoranaise, et elle deviendrait ce qu'elle devait devenir.

David agé de trois ans avait des conceptions plus terre-à-terre. Son passe-temps favori consistait à jouer au chevalier. Il menait à la baguette les enfants du hameau et rpeveait du jour où il conquérrait Carbalanche. Ces temps-ci, ses jeux avaient un peu changé. Il jouait au pompier, un pompier qui arrivait à temps pour sauver "papa."

Un troisième enfant n'était pas encore présent à ses yeux. En ses entrailles croissait le troisième fils du couple. Agathe approchait du sixième mois. Cet enfant-là vivrait sans père, à moins qu'Agathe ne se remarie un jour ...
Agathe de Pont-Callec
Agathe de Pont-Callec

Messages : 26
Date d'inscription : 26/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum